Pendant les dix dernières années de nombreuses Lamborghini ont été spottées sous différentes  immatriculations étrangères pour de brefs séjours touristiques dans notre pays. Cependant existe-t-il des Lamborghinis Tunisiennes ? De quels modèles s’agit-il et que sont-elles devenues aujourd’hui ? Voici donc un dossier spécial Tunisian CARS où nous révélons toutes les informations dont nous disposons sur ces belles italiennes.

 

Lamborghini Aventador LP 720-4 Kit 50th Anniversary

Shooting photo au port de Monaco.

Voici l’histoire de l’Aventador tunisienne la plus célèbre sur le vieux continent. Importée de France en 2012, elle passa rapidement sous-régime « RS ». A l’époque la voiture était couramment visible au Lac 2 où les tunisiens spéculaient qu’elle appartenait à « Swagg-man ». Balivernes, son propriétaire est un très grand pilote expérimenté et « petrol-head ». Il emmène par ailleurs très souvent sa belle monture dans les plus grands circuits d’Europe (Imola, Monza, Paul Ricard et le Nürburgring !) où il peut sortir toute la quintessence du 6.5L-V12 de 720 chevaux !
En 2013 la voiture avait participé au 50ème anniversaire de Lamborghini « Lamborghini Grande giro » à Sant’Agata. Le propriétaire installa par ailleurs le kit 50th anniversary au printemps de l’année suivante et ira avec à Monte-Carlo où la voiture sera spotée équipée du kit pour la première fois au parking du célèbre hôtel Fairmont de Monaco.

 

 

Le kit 50th anniversary est composé d’un nouveau pare-chocs avant équipé de prises d’air plus grandes et plus larges, un nouveau spoiler avant et un nouveau diffuser arrière très agressif. Ce kit ne requière pas de coupures carrosserie et est très facile à installer et désinstaller pour retrouver le look « stock » de l’Aventador.
L’année 2015 connu l’installation par Lamborghini de la ligne d’échappement course «Lamborghini Race Exhaust System ».
En Mai 2018, elle avait été spotée durant la semaine de Top Marques à Monaco, et plus tard en Juin elle avait participé au Tour Italia, un événement organisé par Lamborghini où 50 voitures dont 29 Lamborghinis ont pris part durant quatre jours à une escapade  sur les belles routes de la compagne italienne.

 

La Lamborghini Aventador de Maktoub 4


Voici l’incroyable histoire  des mésaventures qu’a vécu le propriétaire de cette splendide LP 720-4. La couleur Aracio argos est merveilleusement assortie à des jantes noir gloss, tant dis que l’intérieur alcantara bi-ton noir orangé nous fait penser à véritble une fusée spatiale!
La voiture a été importée d’Allemagne en janvier 2013 malheuresement avec un vice caché dans la boite de vitesse. Elle fut réenvoyée pour un mois en juin dans les ateliers Lamborghini pour corriger le vice. Cependant en rentrant à Sousse d’Italie, en pleine autoroute la boite de vitesse casse brusquement et d’énormes quantités d’huiles de boite de vitesse s’echappent de la voiture. Par malchance, une Polo  glisse alors à haute vitesse sur une des flaques d’huile et percute brutalement l’arrière gauche de l’Aventador.
La voiture est de nouveau réexpédiée chez Lamborghini où le constructeur italien a la gentillesse de faire un geste sympathique à son client et lui offrir en guise de  cadeau une Aventador Roadster toute neuve. Cependant découragé par les frais de douane qu’il allait devoir repayer, il préfèra décliner le cadeau. Lamborghini se chargea alors de tout retravailler de zéro et de remplacer tout composant pouvant avoir un vice quelconque. Une fois rentré en Tunisie, le propriétaire ne dédaignait pas sortir sa voiture en dehors de Sousse, et en effet un autre défaut apparut en 2014.
La voiture fit son appartion pour la dernière fois en 2014 dans la série télévisée Maktoub 4
Par la suite, silence radio durant 4 ans, et d’après nos sources la voiture a été réexporté au début de cet été 2018 et vendue définitivement en Europe.

La première Lamborghini à porter une immatriculation Tunisienne

 

Voici l’histoire de la première Lamborghini à porter une immatriculation tunisienne. Back to 2005, où le propriétaire avait importé de Suisse cette Murcielago LP-580 Roadster boite manuelle de couleur Giallo Evros / yellow préparée par Le tuner LeMans.

 

La voiture encore exposée au Showroom en Suisse

 

La ligne d’échappement par Tubi style et les sorties Quicksilver lui confèrent une SONORITÉ du tonnerre !

Malheureusement dans un trajet sur l’autoroute Sousse-Hammamet une des roues éclate à haute vitesse et la voiture prend feu et part totalement en fumées.
Le propriétaire commande par la suite une LP 640 Coupé Verde Ithaca/ Pearl metallic Green préparée également par LeMans. Cette LP-640 terrorisait les rues de Sousse à l’époque notamment par sa ligne d’échappement préparée par Kreissieg  qui lui donnait une sonorité proche d’une monoplace de Formule 1 ! (Vidéo Youtube)

 

 

Elle a ensuite été réexportée en décembre 2010 et remplacée par une Koenigsegg CCR préparée par Edo Compétition unique au monde 1/1. Cette Koenigsegg est à présent bien au chaud dans le garage de Sebastian Vettel, le pilote F1 de Ferrari.

 

La Lamborghini Murcielago de Slim Riahi

Spotée dans un parking au Lac I

Lamborghini Murcielago LP 580-4 Giallo orion ( Pearl metallic yellow) avec un intérieur cuir bi-ton noir et jaune importée des USA par l’ex-président du Club Africain Slim Riahi en 2005. Cette Murcielago n’a jamais été immatriculée Tunisienne/RS. Slim Riahi la remplaça très rapidement par une magnifique Mercedes-Benz SLR McLaren de couleur bleue.

Lamborghini Gallardo LP 560 – 4, la première Gallardo tunisienne.

 

Voici la toute première Lamborghini Gallardo à porter une immatriculation tunisienne/RS. Il s’agit d’une LP 560 – 4 Blanche Matte importée en août 2009 et configurée sur commande.

 

La Lamborghini Gallardo Spyder confisquée et même pas dédouanée

 

Véritable coïncidence la Gallardo précédente  été importée le même jour qu’une autre Gallardo blanche Spyder. Cette dernière importée d’Allemagne par un proche de Ben Ali a été confisquée durant les événements de la révolution bien avant la finalisation de son dédouanement. Elle a longtemps été laissée à la caserne d’El Aouina  ouverte en contact direct avec le soleil et les intempéries. De ce fait, de nombreuses moisissures ont commencé à pousser sur le tableau de bords de la voiture. Elle a ensuite été nettoyée et exposée au Casino de Gammarth en vue de la vendre avec le reste des voitures du clan Ben Ali. Elle est à présent abandonnée dans le parking sous-sol de Karama Holding au Lac 1.

 

 

 

La Lamborghini Murcielago Tunisienne au Maroc

 

Il s’agit d’une Lamborghini Murcielago LP 640-4 importée l’été 2009 de couleur Nero Pegaso/Pearl Black Metallic – et des jantes Gloss Black contrastés par des étriers de freins jaunes à l’extérieur et un intérieur jaune full-leather! Dur d’échapper aux regards avec une configuration aussi insolite! Cette Murcielago a été importée de Dubai par le neveu de Ben Ali, et très souvent spotée à Sousse. Mais suite aux évènements de la révolution son propriétaire décida de l’exporter définitivement (avec une Rolls Royce Drophead) au Maroc. Voici en exclusivité sur Tunisian Cars ses photos en Tunisie et au Royaume chérifien.

 

 

La Lamborghini Murcielago de Tounessna TV.

La Murcielago LP 580-4 Roadster

Le propriétaire de la chaîne Tounessna possède une somptueuse collection de voitures exceptionnelles, parmis elles figuraient entre-autres ces deux Lamborghinis Murcielago. Résidant à Paris il avait importé en premier lieu une Murcielago Roadster LP 580 de couleur Arancio Atlas / Orange Metallic aux jantes grises, qui a été remplacée par la suite par une LP 640 Coupé de même couleur aux jantes noires.

 

Lamborghini Murcielago LP 640-4 Coupé

 

Ce beau coupé est resté en Tunisie de 2011 jusqu’en 2015. Il a ensuite été réexporté à l’étranger. En 2012 Sadri Skander avait fait l’essai complet de cette LP 640-4 pour le compte de l’émission « Drive & Fast« .

 

 La Lamborghini Murcielago Tunisienne pour quelques jours

 

Voici In finale la plus belle Murcielago à jamais porter une immatriculation tunisienne. Il s’agit d’une Lamborghini Murcielago LP 640-4 de 2010 de couleur Grigio Avlon Metallico / Dark Grey Metallic contrasté par des étriers de freins jaunes à l’extérieur et un cockpit magnifique en sellerie cuir noir orangée. Une configuration vraiment unique pour une voiture exceptionnelle. Suite à son importation de l’étranger, cette Murcielago avait porté une immatriculation RS durant quelques jours en attendant son dédouanement définitif par les services de la douane. Malheureusement depuis elle est restée à l’état d’épave non-récupérable après un tragique accident d’autoroute à l’entrée de Tunis suite à un rebond au niveau de la grande cloche de Tunis juste quelques jours avant la révolution.

 

 

Commentaires

commentaires

Load More Related Articles
Load More By Slehbenhamida
Load More In Tunisian CARS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

TOUTES LES ASTON MARTIN TUNISIENNES

Toujours pour une meilleure immersion dans le monde des Supercars tunisiennes, nous vous p…